SAINT LOUP GÉANGES

Site officiel de la Commune de SAINT LOUP GÉANGES (Saône et Loire - France)


Le blason de Saint-Loup-Géanges

Saint-Loup-de-la-Salle et Géanges ont fusionné au 1er janvier 2003. Nos deux anciennes communes avaient chacune leur blason mais la nouvelle commune de Saint-Loup-Géanges n’a jamais eu le sien pour représenter sa nouvelle identité. Plusieurs tentatives n’ont pas abouti durant les mandats municipaux précédents, le début de la nouvelle mandature 2020-2026 a été l’occasion d’y remédier. 

Début 2020, un petit groupe de travail, passionné d’histoire, s’est constitué pour être à même de proposer au nouveau conseil municipal élu en mars 2020 un projet de blason pour la nouvelle commune de Saint-Loup-Géanges.

Rappelons que le village de Saint-Loup s’est appelé Saint-Loup-de-Maizières depuis la création de l'abbaye du même nom au milieu du XIIème siècle, et ce jusqu'au 18 décembre 1793, donc durant près de 700 ans. Puis, lors de la période révolutionnaire, le village change de nom pour s’appeler Arbre-Verd-sur-Dheune, pendant 7 ans. En 1800, sous le Consulat napoléonien, il prend le nom de Saint-Loup-de-la-Salle avant de devenir Saint-Loup-Géanges au 1er janvier 2003, suite à la fusion avec Géanges.

Pour la conception du nouveau blason de Saint-Loup-Géanges, un héraldiste professionnel a été consulté et a conseillé :
de conserver les couleurs de la Bourgogne 
• de conserver un élément caractéristique du blason de chaque ancienne commune, à savoir l’arbre (un chêne) pour Saint-Loup-de-la-Salle, l’amphore pour Géanges
• de compléter le blason avec un ou plusieurs symboles rappelant que l’abbaye de Maizières est à l’origine, sur notre commune, d’une très grande partie de notre patrimoine historique et foncier encore visible aujourd’hui
de ne pas trop multiplier les couleurs (trois ou quatre maximum).

Sur ce nouveau blason, on retrouve :
• en haut à droite les couleurs de la Bourgogne ancienne (première maison capétienne, duc de Montaigu, baron de la Salle) 
• en haut à gauche les couleurs de la Bourgogne moderne (deuxième maison capétienne/maison de Valois, fleur de lys héritée de Philippe le Hardi, bordure rouge et argent indiquant que ce n’est pas la branche aînée) et les symboles de l’abbaye de Maizières (fleur de lys, mitre et crosse du père supérieur)
• en bas à gauche le chêne pour Saint-Loup-de-la-Salle (dans sa version héraldique classique avec racines et glands)
en bas à droite l’amphore pour Géanges.

Ce blason est un écartelé (division en 4 parties distinctes). Il était utilisé pour symboliser le mariage entre deux familles au Moyen-Age. Il convient bien ici pour illustrer le mariage entre les deux anciennes municipalités de Saint-Loup-de-la-Salle et Géanges tout en reprenant leurs racines historiques communes.


Descriptif héraldique : au 1er d'azur à la mitre adextrée en chef d'une fleur de lis et senestrée d'une crosse, le tout d'or, à la bordure componnée d'argent et de gueules, au 2ème d'or à trois bandes d'azur et à la bordure de gueules, au 3ème de gueules au chêne d'or, au 4ème d'azur à l'amphore d'or.