SAINT LOUP GÉANGES

Site officiel de la Commune de SAINT LOUP GÉANGES (Saône et Loire - France)


Le mot du Maire

Photo Bernard août 2015

Extrait du dernier bulletin municipal (Septembre 2018)

Chers Concitoyens,

Le conseil municipal a le plaisir de vous remettre ce nouveau bulletin municipal n°29, témoin du dynamisme de notre commune dont vous êtes pour partie les acteurs essentiels au travers, entre autres, de nos nombreuses associations.

La rentrée scolaire vient d’avoir lieu avec 178 enfants inscrits dans huit classes et des nouveautés : 

•  le retour à quatre jours de classe demandé majoritairement par les parents

• l’augmentation de 30 minutes du temps de classe les matins

•  l’allongement de la pause méridienne de 30 minutes, soit une pause de deux heures, afin de mettre en place deux services de restauration séparés avec une cinquantaine d’enfants par service

• une collation à 10h30 offerte aux enfants déjeunant à 13 heures

• la possibilité donnée aux parents qui le souhaitent d’apporter à la garderie les matins le petit déjeuner de leurs enfants, petit déjeuner pris collégialement et abondé si besoin par la municipalité (page 7).

Les travaux de construction et d’aménagement du pôle santé route de Beaune sont en cours de finition (pages 12 et 13). L’inauguration de la Maison de Santé des Deux Rives est fixée au samedi 17 novembre. Avec la nouvelle pharmacie bientôt transférée et située sur le même site, cet ensemble répondra parfaitement à l’attente de la patientèle ainsi qu’aux préconisations de l’agence régionale de santé avec une réelle coordination des professionnels et un suivi des patients par l’équipe pluridisciplinaire.

Le milieu agricole innove, s’adapte et se transforme. C’est avec une grande satisfaction que j’assiste au retour de la vigne et des cassis sur le territoire communal (pages 18 et 19). La plantation de 35 hectares de vigne et de 29 hectares de cassis présente un réel intérêt sur le plan environnemental. Ces plantations induisent trois atouts majeurs : 

• le retour durable de la faune et de la flore 

•  la réduction considérable de l’érosion des sols sur les coteaux avec une diminution importante des eaux de ruissellement

•  et enfin, sur certaines de ces parcelles, la disparition de l’irrigation massive et du gaspillage des eaux souterraines et de surface.

Le 21 avril dernier, tous les habitants de la commune ont été invités à assister et à participer à une grande fresque historique vivante commémorant le centenaire de la Grande Guerre. Cet événement s’inscrivait dans un devoir de mémoire auquel ont participé les enfants. Un hommage vibrant fut rendu aux cinquante jeunes soldats morts au combat et domiciliés dans notre commune (pages 20 à 25).

Pour terminer mes propos, je souhaitais vous informer de la situation abracadabrantesque dans laquelle nous nous trouvons en ce qui concerne les finances communales. Lors de notre entrée dans la communauté d’agglomération du Grand Chalon, tout semblait se dérouler sous d’heureux auspices. Malheureusement, depuis, et pour l’année 2018, le ministère des finances a examiné notre situation et a calculé que notre entrée dans le Grand Chalon devait nous permettre d’augmenter notre potentiel fiscal de 59 %, passant de 446,57 € par habitant à 712,19 €. Ce potentiel fiscal détermine in fine la richesse d’une commune. L’ancien potentiel fiscal qui nous situait parmi les 10.000 communes les plus défavorisées de France nous permettait de bénéficier d’une dotation compensatoire de 68.491€. Ce montant a été défalqué des dotations annuelles et, à ce jour, n’a aucunement été compensé. Avec 68.491€ en moins et sans compensation à l’instant, nous sommes censés avoir augmenté notre richesse ! Cherchez l’erreur. Cette situation nous conduit pour l’instant à ne pas entreprendre les travaux de voirie prévus au budget 2018, faute de trésorerie suffisante. 

A moins que… L’espoir fait vivre. 

Bonne lecture.  

Bernard LACOMBRE

Maire de Saint-Loup-Géanges